EMMANUEL MACRON UN AN APRÈS, UN PRÉSIDENT FÉMINISTE ?

UNE GRANDE CAUSE DU QUINQUENNAT

Auteur “Emmi”

Emmanuel Macron l’a déclaré :  l’égalité entre les hommes et les femmes sera la “Grande cause du quinquennat”. 
Un bel effet d’annonce, suivi d’effet ? C’est ce que l’on a voulu savoir un an après son élection. Pour cela, nous avons décortiqué quatre domaines :

  1. La parité politique
  2. L’éducation
  3. La parité dans le monde de l’entreprise
  4. Le harcèlement sexuel

Nous avons fait le point sur son entourage, sur les lois en cours, celles à venir, ainsi que sur leur application réelle. Alors un président flatteur ou un grand féministe ?

 

VOLET 1 : LA PARITÉ POLITIQUE

L’HÉMICYCLE

C’est une bonne nouvelle dont s’est beaucoup vanté le récent parti politique “En Marche”. Il n’y a jamais eu autant de femmes dans l’hémicycle. La majorité sortent des rangs du parti présidentiel. “La République en Marche” avait en effet joué le jeu de la parité parfaite ors des derniers législatives avec 214 candidatures d’hommes et 214 candidatures de femmes.  On est loin des chiffres des Républicains qui ont tendance à laisser aux femmes des circonscriptions ingagnables. Gentleman.

RÉSULTAT : seulement 38% de femmes dans l’hémicycle, peut mieux faire. 

 

LE GOUVERNEMENT

Le premier gouvernement Macron.

 

Même chose dans le gouvernement Macron, parité parfaite : 16 ministres dont 8 femmes.
Mais à y regarder de plus près, il n’y a pas une grande avancée dans tout cela. Les autres gouvernement ont également joué à la parité des chiffres, mais comme pour le gouvernement Macron, il n’y a pas encore de parité de poste. En effet, depuis quelques années, les femmes occupent toujours un peu les mêmes ministères. Je vous passerai la Santé et la Culture,  toujours relégués aux femmes, cette fois encore.
Idem pour la Justice, où des femmes ont souvent occupé la fonction. Mais quid de l’Économie ? De l’Intérieur ? Et du premier d’entre eux (elles) , le Premier Ministre ? Là dessus, rien de nouveau sous le roi Soleil Macron.

Chose intéressante à regarder  : l’éducation comprend deux ministères. L’un, principal, de l’Education Nationale, et l’autre plus secondaire, de l’Enseignement Supérieur. Le second a vu beaucoup de femmes à sa tête, quand le premier, forcément plus stratégique et exposé, a toujours été occupé par des hommes jusque très récemment.
Emmanuel Macron aura préféré la tradition en nommant un homme.

 

LE CABINET DU PRÉSIDENT

La garde rapprochée d’Emmanuel Macron. Une seule femme.

Mais lorsque l’on s’approche des arcanes du pouvoir présidentiel, fini la parité.
Sur 51 conseillers, Emmanuel Macron n’a nommé que 16 femmes.
Et sans surprise, elles sont là encore, où on les attend :

-A la communication (presse) : Sibeth Ndiaye 
-A la protection sociale : Marguerite Cazeneuve
– A la culture : Claudia Ferrazzi
-Solidarité et Santé : Marie Fontanel

Pour le reste, c’est une affaire d’hommes.

-Directeur de Cabinet : Patrick Strzoda
-Conseiller spécial du Président : Ismaël Emelien
-Conseiller politique : Stpéhane Séjourné

-Affaires stratégiques : Etienne de Gonneville
– Conseiller de discours : Sylvain Fort
-Cohésion entreprise : Emmanuel Miquel.

La Diplomatie est elle aussi réservée aux hommes.

Vous l’aurez compris, sous l’ère Macron, les syéréotypes sont bien en place. Aux femmes les métiers du “care” et aux hommes, la stratégie et la politique.

 

VOLET 2 : L’ÉGALITÉ DANS L’ÉDUCATION

 

C’était aussi une promesse : faire de l’égalité fille-garçon l’une des priorités de l’école.
Car pas d’évolution des moeurs, sans une éducation équilibrée et paritaire entre petites filles et petits garçons et ce, dès le plus jeune âge. Sauf que.
Sauf que lorsque vous appelez le premier syndicat des enseignants du premier degrés le SNUipp-FSU (de la maternelle à la 6ème), il y a un silence de plusieurs secondes une fois votre question posée.

Mise en situation :

“Bonjour, je suis journaliste, pour l’anniversaire de la première année au pouvoir d’Emmanuel Macron, on se penche sur sa promesse d’égalié fille-garçon à l’école”
Silence
Je reprends donc :
“Notamment au travers de la formation initiale puis continue des enseignants”.
Fou rire.
“Une formation continue ? Mais on n’en a pas alors c’est vite vu ! Enfin si, 3 fois 3 heures par an d’animation pédagogique.”
“Ah oui, forcément ça fait peu. Mais cela vous dit quelque chose quand même cette priorité fille-garçon? ”
“Euh, non, pas vraiment… attendez je vous rappelle”.

Et en effet, quelques heures plus tard, je reçois sur mon téléphone une brochure spéciale “éducation égalité fille-garçon”  du sit internet du syndicat. La personne me précise que pour trouver, il faut aller voir dans  “autres publications” :
https://www.snuipp.fr/union_publications.fr
Pas vraiment prioritaire.

POUR LE RECTORAT, UN NON-SUJET

Quelques semaines plus tôt, j’ai rencontré le directeur d’académie de Versailles. Déjà intriguée par ce sujet , je lui demande où en est la promesse présidentielle de mettre au premier plan l’éducation fille-garçon à l’école. Il me regarde avec des yeux ronds, me disant qu’ils avaient bien d’autres priorités, et se disant que j’avais bien des questions bêtes.

FORMATION INITIALE

Puisqu’il n’y avait pas de formation continue (contrairement aux brochures ministérielles) je me suis donc rabattue sur le cursus initiale des enseignants :  les écoles supérieurs du professorat et de l’éducation (ESPE)
Sur le site de  l’Education Nationale il est marqué que ces écoles “intègrent dans les enseignements du tronc commun la mobilisation contre les stéréotypes, notamment sexistes, et les discriminations ainsi que la promotion de l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes.” Alors forcément j’allais trouver quelque chose.
Sauf que.

Sauf qu’après avoir fouillé dans tous les cursus proposés, RIEN.
Pas même dans l’onglet “ICM” pour “Instruction civique et morale” pas un chapitre sur l’égalité.

 

RECETTE MIRACLE

 

 

DES ORGANISMES DE FORMATION À SEC

Il y a deux organismes de formation en France qui s’occupent de former les professionnelles de la petite enfance à l’éducation non sexiste. Enfin, plutôt un  seul (à Toulouse) car l’autre a dû fermer ce domaine de compétence, faute de moyen.

J’ai donc appelé Artemisia, à Toulouse, seul organisme français en charge de la formation pour une éducation non-sexiste. Cette association ne dépend pas du gouvernement.  Ma question est simple : ont-il plus de demandes de formation depuis cette année, suite aux annonces du gouvernement ?
La réponse est sans appel : aucune formation n’est faite au sein de l’Education Nationale. Les formateurs s’occupent donc des professionnels en crèche privée (AXEL.L.E fera prochainement un reportage là dessus), ou lors des temps péri-scolaires, où ils échangent avec les enfants, mais aucune formation avec les enseignants de maternelle, ou de primaire. Pourquoi ?
“Pas de budget” m’a t-on répondu.

 

LA SEULE MÉTHODE : LA DÉBROUILLE

Après toutes ces désillusions, je tombe enfin sur une phrase qui m’éclaire sur le site de l’Education Nationale : “les personnels de direction sont “invités” à inscrire la démarche dans les projets d’école. ”
C’était donc ça. Pour cette soi-disant “Grande Cause du quinquennat”,  aucune obligation donc.
Autant vous dire que ce n’est pas  demain que l’on verra les filles plus nombreuses que les garçons en classe de Sciences.

Une Grande cause du quinquennat avec pour seul outil, un site internet mis à la disposition d’enseignants dépassés et de parents pas concernés :
https://www.reseau-canope.fr/outils-egalite-filles-garcons.html .

La recette miracle du ministère. On y trouve des petits vidéos de 5 mins censées reformater une éducation fondée sur des schémas ancestraux d’inégalité.
Et tout cela, au bon vouloir des professeurs , le soir chez eux, qui ont bien d’autres chats à fouetter.
Un exemple de vidéo que l’on trouve sur le site :

 

Mais si le réseau canopé est un peu faible pour éduquer des élèves, il y contient tout de même des choses intéressantes. Comme cet entretien de Marie Duru-Bellat, chercheuse en sociologie de l’éducation. Passionnant. C’est cadeau.

http://

 

VOLET 3 : ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE

 

Si, dans le monde de l’entreprise, l’État ne peut pas interagir à sa guise, dans les entreprises publiques, on peut penser qu’il influence les choses. La SNCF, pour l’instant toujours  publique, pourrait donc servir de laboratoire. Sauf que non.
Nous nous sommes  rendus dans l’organigramme de la société ferrovière.
Aïe, pourrait résumer le résultat de nos recherches : 3 femmes sur 37 dirigeants !

Et encore, il faut descendre en fin d’organigramme pour trouver la première femme.

PAR QUI SONT NOMMÉS LES DIRIGEANTS DE LA SNCF ?

Ils sont nommés par les membres du CA (conseil d’administration), lui-même formés de représentants de l’Etat, de la SNCF, des salariés…
Emmanuel Macron a nommé certains de ces représentants d’Etat fin 2017- début 2018.
S’il a plus nommé d’hommes que de femmes, plusieurs femmes siègent tout de même à ce CA. Il serait donc temps de renverser la vapeur.
Sans mauvais jeu de mot à l’heure de la grève des cheminots.

 

 

VOLET 4 : LE HARCÈLEMENT SEXUEL

Avec une énième loi annoncée pour lutter contre “les violences sexistes et sexuelles”, on ne s’attendait pas à grand-chose. On avait raison.

La grande nouveauté de cette loi est “l’outrage sexiste” qui punit tout sifflement ou lourdeur dans la rue. L’amende va de 90 à 750 euros. Sauf qu’il faut un flagrant délit.
Bref, on rigole. Mais la Secrétaire d’Etat en charge de l’Egalité femmes-hommes est , elle très sérieuse. Elle renchérit donc la sentence d’un stage d’initiation à l’égalité homme-femme, à la charge de l’agresseur! Et bim ! Si avec ça, il ne comprend pas !

Mais elle n’est pas bête, Marlène Schiappa, elle a bien conscience que ce projet de loi est plus du côté de la pédagogie que de l’efficacité.

Là-dessus au moins, on est d’accord.

Pour le reste peut mieux faire Monsieur le Président. Car si on peut se montrer ferme face à la grogne des cheminots, il est plus difficile de l’être face à des schémas ancestraux de pouvoir aux hommes. Surtout quand on a nous même profiter de ces schémas.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.